28 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


6/09/2001 • 19h00

Echelon en version européenne

Sans grande surprise, le Parlement européen a adopté une résolution en demi-teinte concernant le système Echelon. Tout en appelant à la création de son propre système d’écoute et d’interception des télécommunications.

Par 367 voix contre 159 et 34 abstentions, le Parlement européen a adopté ce 5 septembre une résolution suite au travail de la commission temporaire sur le système Echelon. Sans surprise, le texte est en demi-teinte. Les eurodéputés réaffirment ainsi : "L’existence de ce système d’interception ne fait plus aucun doute et est le résultat d’une coopération entre les ...tats-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, dans le cadre de l’accord UKUSA. Il est utilisé pour intercepter des communications privées et économiques et non à des fins militaires. Les capacités de ce système ne sont pas aussi vastes que ce que certains ont parfois affirmé. Il est nécessaire de généraliser le plus possible le système de cryptage et les institutions européennes devraient donner l’exemple d’une telle utilisation." Orientant clairement ses conclusions sur un plan économique, et non sur celui des droits de l’homme, Gerhard Schmid, rapporteur de la commission, rappelle que "les détails qui sont transmis à l’industrie nationale privée (américaine) représentent une forme de subvention scandaleuse et inadmissible à tous égards". Pour les ...tats-Unis, nation championne de la dérégulation et de la lutte contre l’...tat providence, une telle implication gouvernementale aux côtés du secteur privé relève effectivement d’une forme particulièrement schizophrène de la libre concurrence des marchés.

La mondialisation des écoutes

Même timide, la résolution a réussi à faire grincer les dents d’eurodéputés. Souvent, d’ailleurs, pour des raisons opposées. L’attaque la plus virulente émane de Jean-Charles Marchiani. L’ex-préfet du Var, ami de Charles Pasqua et grand connaisseur des Alain Krivine, porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), dénonce ce qu’il appelle "une mondialisation des écoutes comme il y a une mondialisation des échanges économiques". Et d’avertir : "Il ne faut pas que l’Europe devienne complice et victime d’un tel système." Le débat sur Echelon fut en effet l’occasion pour les eurodéputés d’en appeler à la création d’un système d’écoutes et d’interceptions propre à l’Europe. Une proposition soutenue par Enfopol, le groupe de travail des forces de l’ordre européennes qui mène un intense lobbying en ce sens.

Qui va contrôler les contrôleurs ?

Pour Jan Marinus Wiersma, vice-président néerlandais du Parti socialiste européen : "Il est nécessaire de faire preuve de clarté et de créer un système de renseignements européen efficace." Même son de cloche pour Annemie Neyts-Uyttebroeck, eurodéputée libérale belge qui s’exprimait au nom du Conseil : "En ce qui concerne le problème du renseignement, il est absolument indispensable que l’Union européenne elle-même dispose d’un système plus performant et qu’elle développe ses propres capacités de recherche dans ce domaine, mais elle devra exercer un contrôle démocratique." Un non-sens pour Patricia McKenna, eurodéputée verte irlandaise, pour qui il faut "exiger très fermement le respect de la vie privée et [empêcher] le contrôle permanent des activités des citoyens". Malicieusement, l’écologiste a ajouté : "Avec un contrôle démocratique, tout devrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes." Car, comme le rapportait Gerhard Schmid, "en fait, toute la question est de savoir qui va contrôler les contrôleurs ?"

La résolution du Parlement Européen:
http://www2.europarl.eu.int/omk/OM-...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse