27 07 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


18/04/2003 • 15h42

Fichage génétique : le FBI accumule les bévues

Mais le gouvernement américain veut étendre la base de données ADN aux mineurs et aux suspects

Alors que la police scientifique du FBI, et notamment l’un de ses départements chargés des tests ADN, est au coeur de plusieurs scandales, le gouvernement américain entend décupler les moyens accordés à la base de données ADN du FBI, et y ficher de simples suspects et les mineurs délinquants.

Un mémo interne qu’a pu consulter John Solomon, journaliste d’Associated Press, révèle une accumulation de bévues au sein de la police scientifique du FBI.

Le FBI a dû faire appel à la National Academy of Sciences afin de revoir la méthodologie du service spécialisé dans l’analyse des munitions, contestée par l’un de ses anciens employés. Une scientifique de ce même département a par ailleurs admis avoir effectué un faux témoignage dans une affaire de meurtre, et est à ce titre poursuivie en justice.

Un violeur condamné, puis innocenté, grâce à son ADN

Le département ADN est lui aussi remis en question : l’une de ses techniciennes a dû démissioner pour avoir mal effectué une centaine d’analyses, obligeant le FBI a procéder à des contre-expertises. Le laboratoire de Houston, où cette employée travaillait, s’est vu interdire d’entrer quelque information que ce soit dans la base de données nationale du FBI.

Sur la centaine de contre-expertises qu’il va falloir effectuer, 17 concernent des condamnés à mort. Cette même ville de Houston a récemment vu un homme condamné à 25 ans de prison pour viol, avant d’être libéré suite à la contre-expertise de son segment ADN. Le Texas est l’état qui compte le plus grand nombre de personnes dans les couloirs de la mort et le maire de Houston appelle à un moratoire sur les éxecutions.

L’organisation des laboratoires du FBI avait déjà été complètement repensée au milieu des années 90 suite à une première série de scandales.

Objectif : 50 millions de prélèvements

Le mois dernier, le Département de la Justice américain avançait avoir identifié 3000 affaires criminelles antérieures à 1997 comportant soit des témoignages sujets à caution, soit des analyses scientifiques contestables, toutes erreurs imputables aux laboratoires du FBI. Seulement 100 à 150 cas auraient commencé à être révisés.

Ces bévues n’ont pas empêché l’Attorney général John Ashcroft d’annoncer le 11 mars dernier l’augmentation des crédits alloués à la base de données ADN du FBI, à raison d’un milliard de dollars réparti sur les cinq prochaines années.

L’objectif affiché est d’arriver à stocker 50 millions de prélèvements, contre 1,3 million à l’heure actuelle.

Pour y parvenir, la Maison Blanche entend étendre la base de données, non seulement aux personnes condamnées, comme c’est actuellement le cas, mais aussi aux simples suspects, ainsi qu’aux mineurs. Une loi devrait être votée en ce sens avant la fin de l’année.

FBI Lab Work Under Serious Scrutiny:
http://www.cbsnews.com/stories/2003...

Bungles in Texas crime lab stir doubt over DNA:
http://www.csmonitor.com/2003/0418/...

FBI lab problems affected 3,000 cases:
http://www.concordmonitor.com/stori...

Fact Sheet: The President’s Initiative to Advance Justice Through DNA Technology:
http://www.usnewswire.com/OJP/docs/...

Presidential Initiative: Advancing Justice Through DNA Technology:
http://www.ojp.gov/nij/dnainitiativ...

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse