28 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


1er/03/2001 • 18h58

La LDH n’aime pas la critique

Contrairement à certaines de ses homologues anglo-saxonnes, la Ligue des droits de l’homme a encore du mal à appréhender les libertés qu’autorise Internet. Elle voudrait fermer sa mailing-liste, jugée trop dissidente.

LDH-Rezo est la liste d’information et de débats de la Ligue des droits de l’homme. Fondée en octobre 1999 pour permettre aux militants de la Ligue de communiquer entre eux par le truchement d’Internet, elle compte aujourd’hui plus de 300 abonnés. Le 16 février, Philippe Moreau, modérateur de la liste, y publiait un communiqué, signé par une dizaine de personnes, appelant à la "rénovation" de la LDH. Les signataires entendent démocratiser la Ligue et la rendre plus transparente ("L’appareil de décision est opaque pour les militants, les initiatives individuelles sont découragées par le poids de la hiérarchie"), améliorer son image ("Opaque à l’intérieur, la Ligue l’est aussi à l’extérieur : inconnue du grand public, et des jeunes en particulier, la Ligue souffre d’un déficit de notoriété") et être plus présent au côté des nouvelles formes de militance. Alors même que le contexte de la mondialisation, et de mouvements comme ATTAC, démontrent un regain d’activité du mouvement social, notamment du côté des jeunes, ceux-ci sont particulièrement sous-représentés au sein de la LDH : elle ne compterait que 250 militants de moins de 30 ans pour un peu moins de 8 000 adhérents, alors qu’ils étaient 160 000 au début du siècle. L’appel a depuis été contresigné par une trentaine de personnes, dont plusieurs délégués régionaux et présidents de section, ou encore Jean-Marie Matisson, qui fut l’une des parties civiles au procès Papon.

Positions nettement plus tranchées

La réponse "unanime" du bureau national de la LDH tombe dix jours plus tard. S’il se veut consensuel et apaisant, tout en souhaitant que le débat se poursuive, le bureau trouve néanmoins choquant de voir s’étaler sur la liste de discussion les griefs, et proposition, du Groupe Rénovation. Il demande à Philippe Moreau de cesser d’être le modérateur de LDH-Rézo, et d’en rendre les clefs d’administration, qu’il est à ce jour le seul à posséder. Contactée par Transfert, la LDH n’a pas souhaité s’expliquer plus avant, renvoyant au communiqué officiel qu’elle a fait paraître sur la liste. Mais un compte-rendu du comité central (CC) que nous nous sommes procuré fait état de positions nettement plus tranchées : "La Ligue est dépossédée d’un outil qui lui appartenait par un piratage, abus de confiance justifiant des suites pénales. Une réflexion devra être menée à terme sur les moyens d’éviter qu’Internet ne devienne un outil de totalitarisme et sur les moyens d’introduire de la démocratie dans son fonctionnement. Le CC donne mandat express à la direction pour employer tous les moyens susceptibles de faire se retirer Philippe Moreau du Rezo, ou faire disparaître le Rézo."

Le contre-pouvoir de la LDH

Philippe Moreau, qui est journaliste, avait co-signé avec Sébastien Canevet, juriste spécialisé dans le droit des nouvelles technologies, un article dans les pages Rebonds de Libération pour dénoncer l’imprescriptibilité de la diffamation sur l’Internet, qui fait jurisprudence en France suite à la plainte déposée par l’UEJF, la LICRA, le MRAP mais aussi la LDH, à l’encontre de l’artiste "trash" Costes (voir notre dossier). Officiellement, il n’y aurait aucun rapport. Selon Bastien Faudot, membre du groupe Rénovation et vice-président de l’association "Lutte pour la justice" (crée par Colette Berthez pour soutenir Odell Barnes et lutter contre la peine de mort aux USA), il s’agirait bien plus d’un "problème structurel : c’est le règne de la cooptation, le comité central compte 48 membres qui sont censés prendre les décisions, mais ne font en fait qu’entériner les décisions prises par le bureau national". Neuf membres du groupe Rénovation ont ainsi décidé de se présenter aux prochaines élections. À en croire Philippe Moreau, la LDH n’aurait jamais dû en arriver là : "Je suis très attaché à la LDH, ils font des choses très bien, ça me fait mal parce que la liste appartient aux militants, que ça n’existait pas avant Internet et que la Ligue devrait être à la pointe de ce genre de procédure, c’est très sain pour une organisation d’avoir son contre-pouvoir."

La LDH se met au net

Transfert publiait récemment un article intitulé "Les libertés en question" à propos d’une table ronde organisée par la Ligue des Droits de l’Homme. La retranscription des débats vient d’être publiée dans le n° 112 d’Hommes et Libertés, l’une des revues de la LDH, qui consacre un dossier spécial à la "Liberté d’expression sur l’internet" avec un retour de Gilles Manceron sur la définition, en 1789, de la liberté de la presse, illustration de l’opposition "entre les partisans d’une liberté et d’un anonymat total sur Internet et les partisans de règles qui en définissent les limites". On trouvera également un article d’Henri Leclerc sur la loi de 1881, qui régit la liberté de la presse, un autre de Michel Tubiana sur la position de la LDH en matière de "prescription des écrits publiés sur le net". Ou encore des articles sur les lois françaises contre le racisme, la liberté d’expression aux USA ou encore les sites Internet militants, ainsi qu’un texte de Michel Fingerhut, d’anti-rev.org, site de référence de ceux qui combattent le négationnisme, sur les manières de combattre le racisme du l’internet. A noter également la sortie conjointe du n° 430-431 d’"Après-demain", l’autre revue de la LDH, intitulé "Internet et la démocratie" avec, entre autres, des contributions de Meryem Marzouki (de l’association IRIS), Florent Latrive (de Libération), Marc Laimé, Mona Chollet (du minirézo) ou encore Laurent Chemla (de Gitoyen).

Le site de la LDH : http://www.ldh-france.asso.fr/

La lettre du Bureau national de la LDH:
http://www.ldh-rezo.ras.eu.org/list... Les libertés en question:
http://www.transfert.net/fr/cyber_s... Diffamer sur le Net, délit ordinaire:
http://www.liberation.fr/quotidien/... LDH-rezo:
http://www.ldh-rezo.ras.eu.org/ La lettre de Rénovation:
http://www.ldh-rezo.ras.eu.org/list...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse