23 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


7/09/2000 • 00h00

Mon affaire est banale

En débarquant à la rédaction de Transfert, Vincent Plousey ne peut s’empêcher d’aller voir le commutateur téléphonique et de donner quelques conseils pour en améliorer la sécurité. Pas très grand, le regard fureteur et brillant, bien élevé, l’homme n’a rien d’un flambeur. Il semble autant choqué par ce dont on l’accuse que par les conditions de détention en prison.

Quel est votre parcours ?

J’ai arrêté des études normales en CM2 pour aller dans un centre spécialisé de la DASS pour enfants en difficultés scolaires et familiales. J’ai obtenu un CAP d’horticulture. Après avoir été jardinier, je suis devenu technicien de maintenance dans un centre télécom. Autodidacte, j’ai créé mon premier e-zine sur les télécoms et la radio en 1995, avant de monter le Chaos Radio Club de France. C’était un pied de nez au Chaos Computer Club de France, un groupe monté et manipulé par un hacker qui avait été retourné par la DST. Mais j’ai quitté la scène en 1998 à cause des guéguerres entre groupes. J’étais aussi dégoûté par les mecs qui disent défendre la liberté d’expression, mais veulent surtout bosser dans la sécurité informatique, et donc plus ou moins avec l’armée.

Ça fait quoi d’être arrêté par la DST ?

Le 18 avril, vers 9 heures, je partais travailler quand sept policiers en civil, armes au poing, m’ont braqué devant certains de mes voisins. J’ai été emmené au siège de la DST, puis à la section anti-terroriste hyper-sécurisée du tribunal de grande instance. Je ne réalisais pas trop ce qui m’arrivait, d’autant que je ne faisais plus rien depuis deux ans. J’en ai pris plein la gueule pendant l’interrogatoire où j’ai eu droit à une grosse leçon de morale, j’étais mort de trouille. Je me disais : il doit y avoir une erreur. Au dépôt du tribunal, tu n’es plus un être humain, tout est fait pour t’humilier. Tu n’as rien à bouffer et tu ne peux pas boire : ils pissent dans l’évier... C’est un peu mieux à la Santé, mais c’est quand même la misère !

Quelles leçons tirez-vous de cette inculpation ?

Je pense avoir servi d’exemple. Ça peut effrayer pas mal de monde. À mon avis, ils savaient que j’écrirai un truc pour prévenir les autres et les inciter à ne pas faire de conneries. Par contre, ils ont aussi fait de moi un martyr, ce que je ne suis pas : n’importe qui aurait pu le faire. J’ai été très naïf et immature. Mais je ne regrette pas d’avoir informé les autres sur le fonctionnement des réseaux et combien il est facile, par recoupement, d’accéder aux informations. Ce que j’ai fait c’est de l’open-source, de la veille techno dans le domaine technico-militaire. J’ai d’ailleurs dit au juge que j’avais fait un boulot de journaliste d’investigation. La seule source non disponible en librairie dont je me suis servi, c’est un manuel de la police nationale que m’avait remis quelqu’un lors d’un meeting de 2600 au Mac Donald’s de la place d’Italie (lieu "traditionnel" de rendez-vous des apprentis hackers français, NDLR). Mon affaire est banale, mais la punition est trop forte : j’ai fait ça pour le fun et par curiosité. Cela dit, si les sanctions sont aussi lourdes, c’est que j’avais trop ouvert ma gueule. Question liberté d’expression, on est en France, et pas aux ...tats-Unis où certains magazines publient ces mêmes fréquences et où le premier amendement de la Constitution garantit la liberté d’expression.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse