24 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


5/06/2003 • 17h22

Sur Usenet, les Français ont enfin leurs forums de discussion de proximité

22 ans après sa création, cette agora mondiale cause désormais la France

Usenet, le pionnier des espaces de débat sur internet, vient de se voir doté de la hiérarchie france.*, composée d’une centaine de nouveaux forums régionaux et de proximité.

Alors que Jacques Chirac aurait, selon le Canard Enchaîné de ce 4 juin 2003, déclaré qu’"il commence à nous emmerder sérieux, Raffarin, avec sa décentralisation", Stéphane Marchau, un informaticien français comptant parmi les principaux acteurs francophones d’Usenet, annonçait le même jour la création de 118 forums de discussion (ou newsgroups) régionaux et locaux de type france.ile-de-france.paris, france.corse, france.pays-de-la-loire.nantes, france.polynesie, etc.

Viendront ensuite, en fonction de la demande des utilisateurs, des sous-groupes tels que france.ile-de-france.paris.loisirs, france.ile-de-france.paris.social, france.ile-de-france.paris.politique, etc. Les forums devraient d’ici peu être disponibles auprès des principaux fournisseurs d’accès à internet (FAI) de sorte qu’on puisse y accéder via son logiciel de news ou de courrier électronique (voir Configurer son logiciel pour accéder à des serveurs de News).

Un geste politique

Stéphane Marchau, qui avait créé, en l’an 2000, mes-news.com, "client de news adapté au web et permettant de lire et de poster sur Usenet", ne le fait pas pour l’argent, mais bénévolement, à l’instar de la quasi-totalité des principaux acteurs de Usenet.

Version technologique des agoras, les newsgroups répondent en effet au désir de nombre d’informaticiens et férus de nouvelles technologies de mettre à disposition des citoyens des espaces ouverts de parole. Ils permettent tout autant de confronter des idées que de s’entraider et constituent une base de connaissance unique en son genre : les contributeurs y débattent ou répondent à des questions inédites ou fréquemment posées, le tout gratuitement.

Loin d’être une simple annonce technique, le développement de Usenet revêt un caractère politique. Contrairement aux listes de discussions "classiques", ainsi qu’aux forums hébergés sur le web, personne ne contrôle Usenet, ou, plus précisément, ce système est tellement décentralisé qu’il est quasiment impossible d’empêcher quiconque de s’y exprimer, d’autant que les forums sont généralement non-modérés. Quand on connaît l’état de soumission des médias régionaux aux principaux acteurs politiques et économiques locaux, l’apparition de ces nouvelles agoras "de proximité" pourrait donc contribuer à ouvrir le débat.

Un peu d’histoire

Créé en 1979, Usenet abriterait aujourd’hui plusieurs dizaines de milliers de forums de discussion thématiques. Usenet n’est contrôlé par personne en particulier : si chacun, pourvu qu’il ait quelques compétences techniques, peut y lancer son propre forum de discussion, on ne peut pas pour autant parler de "directeur de la publication".

La création d’un forum est avant tout une opération technique : les feeds de news sont relayés dans le monde entier par les fournisseurs de services internet (FSI), et il est presque impossible d’en empêcher la propagation.

Système décentralisé, Usenet n’est en pas moins très structuré. Ainsi était annoncée il y a 10 ans, le 10 mars 1993 exactement, la création de la "hiérarchie" francophone fr.*, composée à ce jour de 333 forums de discussion tels que fr.bienvenue, fr.bio.medecine, fr.misc.bavardages.linux ou fr.soc.politique.

Les forums en fr.* ayant vocation à couvrir tous les pays francophones, selon Stéphane Marchau, il n’entrait pas dans les attributions de cette hiérarchie d’accueillir de nouveaux groupes franco-français à thématiques régionales ou de proximité.

Rebondissant sur le refus, par la communauté francophone de Usenet, de la création du forum fr.soc.culture.corse en mai dernier, Stéphane Marchau, qui attendait "le bon moment", vient donc de créer la hiérarchie france.* couvrant l’ensemble du territoire français. Selon lui, les premiers messages passés sur france.* sont d’ailleurs des posts en relation avec la Corse.

L’annonce de la création de la hiérarchie france.*
http://mes-news.com/ng/meow?art+m=b...

La liste des forums france.*
http://www.mes-news.com/ng/meow?lis...

Configurer son logiciel pour accéder à des serveurs de News
http://www.aminautes.org/forums/con...

La liste des 333 forums disponibles sous fr.*
http://www.mes-news.com/ng/meow?lis...

Histoire de Usenet-Fr
http://hvct.free.fr/usenet/en-bref/

Usenet-fr.net
http://www.usenet-fr.net/

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse