23 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


21/04/2000 • 10h23

Mafiaboy est-il un leurre ?

Un adolescent de 15 ans vient d’être inculpé pour avoir paralysé, en février dernier, CNN.com, au cœur de la série d’attaques dont ont été victimes les principaux sites commerciaux américains. Mais tout n’est pas encore très clair.

Deux mois. C’est le temps qu’auront mis les six enquêteurs de la Gendarmerie royale canadienne (GRC) spécialisés dans la criminalité informatique, aidés du FBI, pour arrêter Mafiaboy. Ce dernier, dont l’identité véritable ne peut être révélée - il n’a que 15 ans - est accusé d’être l’auteur de l’attaque ayant bloqué le 8 février dernier CNN.com et 1 200 sites affiliés (pendant environ deux heures selon CNN, quatre selon le GRC). En revanche, il ne serait pas tenu responsable de la série d’attaques qui avaient paralysé plusieurs des principaux sites commerciaux américains (Yahoo !, amazon.com, eBay, buy.com, E*Trade, zdnet.com, etc.) pour un préjudice estimé par certains à plusieurs centaines de millions de dollars.

Mafiaboy avait été repéré dès le début


Le logo du logiciel de M.Lyle
D.R.
Tout commence le 10 février dernier, soit moins d’une semaine après la désormais célèbre vague de "denial of service" (DoS : les serveurs, bombardés de requêtes, saturent). Un certain "mafiaboy" se vante sur des forums de discussion IRC (Internet Relay Chat, ou chatrooms) d’être l’auteur de l’attaque de CNN.com. Les spéculations vont alors bon train et Mafiaboy n’est pas le seul à revendiquer ces cyber-attentats. Mais Michael Lyle, un consultant informatique qui vient de lancer un logiciel opportunément destiné à tracer les pirates, explique à la presse que l’adolescent, avec qui il affirme s’être entretenu sur IRC, a tout du suspect idéal. On sait qu’il habite au Canada : un fournisseur d’accès de Montréal avait bloqué en mars 1998 les comptes d’un certain Mafiaboy suite à des violations de la charte du provider. Par ailleurs, il y est connu pour se vanter régulièrement d’"exploits" dignes des pirates informatiques de base.

Interdit d’ordinateurs


Mafiaboy a bien évidemment déjà son site de soutien...
D.R.
Les enquêteurs, eux, ne sont pas convaincus. La police canadienne affirme alors n’avoir jamais entendu parler de lui et le FBI, comme les principaux experts en sécurité informatique, ne croient guère ses allégations. Ils ne voient en lui qu’un vulgaire "script kiddie", du nom que l’on donne à ces adolescents qui jouent au pirate informatique en "taggant" les pages d’accueil. Le 14 février, le FBI contacte néanmoins la GRC. Rapidement identifié, Mafiaboy n’a pourtant été arrêté que le samedi 15 avril, à trois heures du matin... Officiellement, le délai entre l’identification de Mafiaboy et son arrestation aurait permis aux gendarmes de poursuivre leur enquête, notamment grâce à des écoutes téléphoniques, et de prouver la culpabilité de ce fils de directeur d’une société de transport de Montréal. Outre ses allégations sur IRC, les traces électroniques qu’il a laissées sur un ordinateur de l’université de Santa Barbara sont les seuls éléments connus à ce jour permettant de l’incriminer. Remonter sa piste semble avoir été chose relativement facile : il aurait une "bonne connaissance des ordinateurs mais rien d’un génie", selon un sergent de la GRC.

Un coupable idéal ?


Le magazine 2600
©2600
Cette attitude a renforcé le scepticisme de la communauté des hackers et des experts en sécurité. Plusieurs d’entre eux, cités dans le magazine Wired, doutent que Mafiaboy soit réellement l’auteur de toutes ces attaques. Ils parlent à mots couverts de bouc émissaire destiné à montrer que la police est compétente en la matière et qu’elle ne laisse pas ce genre de cyber-crimes impunis. La GRC n’a-t-elle pas déclaré : "il fallait que nous fassions quelque chose pour éviter qu’il ne commette d’autres crimes. C’est pourquoi nous l’avons arrêté."  ? De fait, un autre adolescent, Coolio, âgé de 17 ans et cité lui aussi comme suspect dans la presse dès le 13 février, avait été interrogé en mars dernier par la police américaine. Niant être l’auteur de ces cyber-attaques, il a été inculpé... pour avoir modifié la page du site anti-drogue de la police de Los Angeles. Pire, le célèbre et respecté 2600, magazine et groupe de hackers, vient de publier l’enregistrement de logs d’IRC (conversations tenues sur les chatrooms) datant du 10 février dernier. Alors que le nom de Mafiaboy commençait à circuler dans le milieu des pirates informatiques, ils avaient décidé de se faire passer pour lui et s’étaient justement entretenus avec... Michael Lyle. Ayant réussi à flouer celui qui, le premier, affirma que Mafiaboy était responsable de l’attaque contre CNN.com, 2600 réclame aujourd’hui les preuves véritables de la culpabilité de l’adolescent. Selon eux, son arrestation servirait plus à faire passer un message qu’à faire passer la justice. Le titre de leur article ? "Mafiaboy est-il réel ou bien une création des médias ?"

IS MAFIABOY REAL OR A CREATION OF THE MEDIA?
http://www.2600.com/news/2000/0420.html Gendarmerie royale du Canada:
http://www.rcmp-grc.gc.ca/ Free mafiaboy: sites de soutien à l’adolescent
http://www.geocities.com/freemafiaboy/ http://www.mafiaboy.com
http://www.mafiaboy.com Le site de Michael Lyle:
http://www.recourse.com/
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse