18 09 2014
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


6/11/2003 • 14h46

"Sur le marché grand public, Linux a encore un handicap" [Gaël Duval]

Le fondateur de MandrakeSoft confirme que les sociétés open source ont du mal à être financées par les particuliers

Est-ce le début de la fin de Linux pour le grand public ? Cette semaine, les éditeurs de deux des trois versions les plus répandues du célèbre système d’exploitation "libre" ont annoncé qu’ils délaissaient le marché des particuliers pour se concentrer sur celui des entreprises. Le leader américain Red Hat ne développera pas de nouvelle version grand public, suspend son service après-vente et, surtout, ses mises à jour de sécurité, entre décembre 2003 et avril 2004. Son PDG déclare même que Windows reste l’environnement le plus adapté pour les ordinateurs personnels... Dans la foulée, l’Allemand Suse, considéré comme le numéro deux mondial de GNU/Linux auprès du grand public, a été racheté par l’américain Novell, qui veut se renforcer dans le domaine des serveurs pros. La démocratisation de Linux marque t’elle un ralentissement ? Depuis leurs créations, les entreprises qui commercialisent GNU/Linux sous la forme de distributions cherchent un modèle économique viable. A contrario des organisations qui, comme Debian, promeuvent Linux sous une optique plus idéaliste, tel que le partage total et gratuit, mais pour des utilisateurs éduqués, les sociétés désirent une accessibilité accrue pour n’importe quel utilisateur. Cette politique n’amène cependant pas les fonds requis par ces sociétés pour continuer à exercer leur activité. Du trio de tête, il ne reste donc que Mandrake Linux, la version créée en 1998 par le Français Gaël Duval. Le jeune trentenaire explique les difficultés économiques que rencontrent les entreprises open source et sa société MandrakeSoft qui, après quelques difficultés économiques, serait profitable depuis janvier dernier.

Pour Gaël Duval, MandrakeSoft, comme ses concurrents,  doit se concentrer sur le marché des entreprises (DR) - 3.9 ko
Pour Gaël Duval, MandrakeSoft, comme ses concurrents, doit se concentrer sur le marché des entreprises (DR)

Lundi, le PDG de Red Hat, dans un déjeuner de presse, a affirmé que GNU/Linux n’était pas adapté pour un utilisateur moyen et que Windows était plus adapté. Etes-vous d’accord avec ce point de vue ?
Gaël Duval : Linux a beaucoup progressé ces dernières années au niveau de la simplicité d’utilisation, et MandrakeSoft y a été pour beaucoup (cette version est considérée comme la plus simple à installer, Ndlr). Il y a quelques années, utiliser Linux voulait dire passer beaucoup de temps à taper des lignes de commandes, alors que maintenant l’utilisation et même la configuration se font exclusivement à la souris, comme sous Windows ou MacOS.
D’un autre coté, il reste un handicap à Linux par rapport à Windows pour un utilisateur lambda, c’est le nombre d’applications grand public disponibles. Elles foisonnent sous Windows mais ce n’est toujours pas le cas sous Linux pour l’instant. Il en résulte que Linux est maintenant prêt pour une utilisation sur un poste de travail professionnel (avec utilisation de suites bureautiques, etc.), mais pas encore pour une utilisation familiale.

Après l’annonce de Red Hat sur l’arrêt du support de sa version grand public, on apprend que Suse est racheté par Novell et qu’ils vont se consacrer au marché entreprises. Mandrake reste donc la seule société en lice sur le marché des particuliers. Est-ce de bon augure ?
A l’heure actuelle, qui achète des produits et services MandrakeSoft ? La petite ou moyenne entreprise qui a besoin de monter une infrastructure intranet/internet, un serveur de fichiers, d’impression, ou des stations de travail bureautique, par exemple. Il y a aussi les grands comptes qui veulent s’équiper en serveurs et postes de travail et achètent nos produits, de l’expertise et un contrat de support technique. Ce n’est donc pas du tout le particulier, sauf quand il est averti et passionné d’informatique et qu’il souhaite passer à Linux.
En fait, MandrakeSoft est bel et bien sur le marché des petites et moyennes entreprises et des grands comptes, marchés que nous allons continuer à développer. Par contre, nous nous retrouvons seul acteur Linux majeur européen, et ça c’est intéressant pour nous.

MandrakeSoft continuera-t-il, à moyen ou long terme, à faire des distributions pour le grand public, sachant qu’il n’y a pas, aujourd’hui, de réel retour financier sur cette branche ?
Actuellement, MandrakeSoft est rentable sur tous ses produits vendus au détail et nous allons continuer notre stratégie de pénétration du marché des PME grâce à nos solutions Linux plus simples à utiliser.

Red Hat, pour pallier à l’arrêt de son activité grand public, soutient le projet collaboratif Fedora, qui continuera un développement bénévole. Quel est votre point de vue sur ce nouveau venu ? Sur la position de Red Hat ?
Mandrake Linux s’appuie depuis plusieurs années sur le développement communautaire ouvert avec sa distribution-chantier "Cooker". C’est semble-t-il la voie empruntée par Fedora, mais il est un peu tôt pour nous de commenter un projet qui n’a pas encore sorti une seule version.

Interview de Gaël Duval: "Il manque une logique globale pour soutenir l’industrie informatique" (Transfert.net)
http://www.transfert.net/a8791

Le mail envoyé par Red Hat à ses utilisateurs particuliers, reproduit sur un forum:
http://lists.netsys.com/pipermail/f...

"Red Hat juge Linux immature pour les PC de particuliers" (ZDNet UK):
http://www.zdnet.fr/actualites/tech...

Novell achète SuSE, l’éditeur allemand de Linux:
http://www.zdnet.fr/actualites/busi...

La page personnelle de Gaël Duval:
http://www.indidea.org/gael/fr/

Le site du projet Fedora (Red Hat):
http://fedora.redhat.com/

"Mandrake Linux, c’est quoi exactement?" (Mandrake Linux):
http://www.mandrakelinux.com/fr/con...

"De Gemplus à MandrakeSoft ... Impasses d’une non-politique industielle" (Tems-reels.net, le site du PS):
http://temps-reels.net/article.php3...

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse