28 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


9/01/2001 • 18h31

Freedom au service de la vie privée

La nouvelle version de Freedom, le plus connu des logiciels de protection des données personnelles, est gratuite et comprend un firewall, un effaceur de pubs, un assistant d’identification, un gestionnaire de cookie, etc.

Pas deux, pas trois ni quatre, mais cinq en un ! Cinq services en un seul et même programme permettant de surfer sur le Net et d’envoyer des e-mails de façon anonyme : voilà ce que propose Zero Knowledge avec son Freedom 2.0 "Internet Privacy Suite". Un utilitaire gratuit qui comprend rien de moins qu’un gestionnaire de cookies, un firewall personnel, un effaceur de pubs, un outil de surveillance par mot-clé et un assistant d’identification. Sans oublier un bonus, payant celui-là : la possibilité de surfer sur le Net et d’envoyer des e-mails de façon anonyme... Zero Knowledge, une société de Montréal s’était fait connaître l’an passé en lançant Freedom, seul outil permettant, pour 50 dollars par an (environ 300 F), de bénéficier de pseudonymes intraçables sur le Net. Dans les mois qui suivirent, on vit ainsi des bandeaux de pub Freedom fleurir sur nombre de sites de cryptographie, d’anonymat et de protection des données personnelles. Des sites guère réputés pour aimer s’acoquiner avec l’e-biz. Mais le service en valait la peine, et il convenait de promouvoir l’anonymat sur l’Internet, face à tous ces sites d’e-commerce dont le business plan repose justement sur la collecte, la revente ou bien la location de nos données personnelles.

Eviter d’être surveillé

Il existe tout plein de logiciels permettant de protéger sa vie privée sur le net. Avantage de Freedom 2 : les différents programmes sont regroupés en un seul. Encore faut-il qu’ils soient à la hauteur de ses concurrents respectifs. Le firewall, par exemple, qui permet de bloquer certains paquets de données entrant ou sortant, outil rendu quasi-indispensable pour tout internaute connecté à haut débit. Le plus connu est ZoneAlarm. Freedom, lui, semble tout aussi intéressant, et sa fonction d’alerte par mot-clé permet d’être tenu informé dès qu’un nom, pseudo, adresse e-mail, identifiant ou n° de téléphone, carte bancaire, etc., sort de l’ordinateur de l’utilisateur. Ce qui peut s’avérer particulièrement intéressant pour éviter d’être surveillé à son insu. Ou encore d’éviter que son enfant ne fournisse votre n° de carte bancaire sur le Web... L’effaceur de pub permet, quant à lui, non seulement de nettoyer les pages visitées des bandeaux commerciaux, mais aussi d’accélérer le chargement des pages tout en empêchant la traçabilité effectuée via les cookies que placent les régies pub dans leurs bandeaux. Question gestion des cookies, Freedom reste par contre bien en deçà de ce que permet, par défaut, un navigateur comme Opéra par exemple (dont on ne saurait que trop conseiller la version 5.0), ou encore les principaux programmes gratuits de gestion des cookies. L’assistant d’identification vous permettra de remplir automatiquement les formulaires en fonction de différents pseudos, fonction d’autant plus utile que l’on a souvent à gérer plusieurs logins et mots de passe (que Freedom crypte et stocke sur votre disque dur). Freedom permet ainsi de gérer jusqu’à cinq pseudonymes différents, vous laissant la possibilité de passer d’un profil à un autre en fonction du type de sites visités.

Un business en plein boom

Si l’e-mail et le surf anonymes sont payants (toujours pour 50 dollars par an), le support technique en ligne est quant à lui gratuit : il suffit de se connecter aux heures ouvrables sur le chatroom de la société où un conseiller répondra à vos questions (en anglais). Pour ceux qui voudraient comparer, on ne saurait que trop conseiller d’aller faire un tour du côté du site français Web Sécurité, qui recense la majeure partie de ces petits utilitaires permettant de protéger sa vie privée en ligne. Exemple : FlowProtector, un programme orienté vers le commerce électronique qui existe en version gratuite et comprend la majeure partie des fonctionnalités de Freedom, plus un filtre parental et une annotation des sites de commerce électronique. On notera enfin que Zero Knowledge vient de lancer "Private Sector", une newsletter spécialement conçue pour aider les professionnels à bien implanter les problématiques de protection des données personnelles et de la vie privée au sein de leurs sociétés. Les derniers indicateurs le confirment d’ailleurs : la privacy, surtout aux ...tats-Unis, est la principale source de préoccupation des internautes, entraînant donc un boom certain du secteur. Si ZoneAlarm est en tête des utilitaires de sécurité sur DownLoad.com, FlowProtector est quant à lui dans les 25 premiers, fait relativement rare pour un logiciel français.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse