24 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


29/01/2001 • 19h41

La guerre de l’info aura bien lieu

C’est officiel : la France entre de plain-pied dans l’ère de l’Intelligence économique et stratégique. Un colloque était consacré la semaine dernière à ce qui est devenu un marché colossal.


Peggy Pierrot
Jeudi 25 janvier, c’était jour de réception à l’Institut des hautes études de la Défense nationale (IHEDN). L’organisme tenait dans ses locaux de l’...cole militaire, à Paris, un colloque intitulé Intelligence et défense économiques au service du développement économique. L’occasion de mettre à plat, et d’amorcer, la nouvelle doctrine de l’...tat en matière d’intelligence économique et stratégique (IES). La manifestation réunissait quelques militaires, mais surtout des hauts fonctionnaires, des responsables de la sécurité ou de la veille technologique d’entreprises privées comme d’administrations centrales, ou locales. Un aréopage copieusement encravaté (à l’exception, notable, des rares journalistes) venus écouter les expertises, bons conseils et vœux pieux du gouvernement.

Faites tourner !

Pour Christian Pierret, secrétaire d’...tat à l’Industrie qui inaugurait la journée, "les informations économiques ne sont pas des biens comme les autres. Elles sont désormais des matières premières parmi les plus précieuses pour les entreprises". Reste à savoir comment manipuler ces nouvelles richesses. Pour Rémy Pautrat, préfet de la région Nord-Pas-de-Calais et ardent défenseur de l’IES, il s’agit là d’un "levier de développement économique local, mais aussi de la réforme de l’...tat". Il serait temps, selon lui, de transformer ce dernier, trop souvent perçu, comme force de contrôle, de sanction ou de régulation en une "administration partenaire". Plusieurs expériences pilotes sont ainsi menées en région, et Mininfo, site internet et "réseau d’appui au service des entreprises et de leur développement économique", a été inauguré la semaine dernière par Laurent Fabius. "L’...tat doit à la fois sensibiliser les entrepreneurs au caractère stratégique et vital de cette matière première unique et ouvrir aux entreprises l’accès aux informations économiques utiles voire stratégiques qu’il possède, estime Christian Pierret. Un fait résume à lui seul la responsabilité particulière de la force étatique : 80% des informations économiques utiles sont détenues par les administrations." Ces dernières, tout comme les entreprises, sont vivement incitées, aujourd’hui, à partager et à faire tourner ce genre de "matière première".

Mais gaffe à la sécurité !

Mais le colloque de l’IHEDN aborda aussi la question de l’espionnage industriel. Si aujourd’hui, ces préoccupations concernent avant tout les multinationales et les entreprises à haute valeur "stratégique" ajoutée, les exemples présentés étaient de nature à convertir n’importe quel dirigeant de PME/PMI à l’IES. Une plaquette, disponible à qui en fera la demande, liste ainsi toutes les mesures à prendre en matière de sécurité informatique en entreprise comme dans l’administration. Il est ainsi vivement déconseillé de communiquer quelque information sensible que ce soit par fax, téléphone ou e-mail. Le spectre d’Echelon, le système anglo-saxon de surveillance des télécommunications, connu pour avoir fait perdre deux contrats au moins aux industriels français, provoqua quelques frissons chez les participants. Philippe Caduc, directeur général de l’Agence pour le développement de l’information technologique (ADIT), rappela aussi que "100 000 personnes travaillent pour les services de renseignements américains, qui disposent d’un budget de 28 milliards de dollars par an, dont 30% à 40% affectés à des objectifs techniques, économiques et commerciaux". Mais de service de renseignement français, il ne fut guère question, pas plus que du frenchelon, l’équivalent français, en plus petit, du Big Brother anglo-saxon. Tout juste, apprit-on, que le gouvernement disposait d’un réseau de 2 000 personnes, hors services secrets, implantées à l’étranger, et chargées de l’IES. Seuls 5% des informations traitées par ce réseau sont de type "confidentiel", la majeure partie de l’IES relevant de "sources ouvertes" telles les revues de presse ou les sites internet. Autant de postes avancés dans cette nouvelle guerre de l’information.

L’Institut des Hautes Études de Défense Nationale:
http://www.ihedn.fr/ MININFO:
http://www.mininfo.minefi.gouv.fr/ Agence pour le développement de l’information technologique:
http://www.adit.fr/
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse