27 07 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


18/06/2001 • 18h51

La vidéosurveillance : une véritable panoplie totalitaire

De l’explosion de la vidéosurveillance urbaine à Loft Story, l’association "Souriez, vous êtes filmés !" combat le développement des caméras tous azimuts.

Treize villes ont participé à la semaine nationale contre la vidéosurveillance, qui s’est achevée dimanche 17 juin. À Nîmes, Montpellier, Toulouse, Nantes, Brest, Levallois, Lyon, Saint-...tienne, Perpignan, Nancy, Valence, Belfort et Vaulx-en-Velin, on a signalé les emplacements des caméras par des stickers et des banderoles. À Saint-...tienne, on a lu 1984 de Georges Orwell, assis sur une cuvette de WC. À Levallois, on a estampillé la ville "zone contaminée"... Le collectif toulousain de "Souriez, vous êtes filmés !", une association qui milite contre la vidéosurveillance, a même été jusqu’à porter plainte contre la mairie pour défaut de notification des équipements vidéo aux citoyens. Une mesure prévue par la loi mais qui, comme nous le révélions dans le dossier du dernier n°15 de Transfert consacré à la vidéosurveillance, est très peu respectée. Interview de Jean-Pierre Petit, du collectif "Souriez, vous êtes filmés !", qui vient tout juste de lancer son site.

Comment est né votre collectif ?

En 1995, lors du vote de la loi Pasqua qui légalisait la vidéosurveillance, alors que le ministre de l’Intérieur multipliait les contrôles d’identité au faciès. Il nous a semblé clair que le discours sécuritaire servait en fait à contrôler tout le monde. Le collectif a décidé de ne pas se disperser et de choisir la ville de Levallois comme cible symbolique. Le collectif "Souriez, vous êtes filmés" a failli disparaître dans la tourmente du mouvement social de décembre 1995 mais ce combat étant plus d’avant-garde, nous avons survécu en tissant des contacts de la banlieue parisienne à toute la France. "Souriez, vous êtes filmés !" n’isole pas la vidéosurveillance de son contexte global. Nous élargissons notre combat dans deux directions : la vidéosurveillance intégrée dans la panoplie du développement accru du fichage et du discours sécuritaire, et la vidéosurveillance comme élément d’un nouveau mode de vie qui réduit chacun à un rôle de consommateur conforme et soumis.

Quels sont vos modes d’action ?

Le mouvement de résistance se développe dans cinq directions : national, international, mouvement unitaire, réseau citoyen, réactions à Loft Story... En 1995, nous avons organisé deux rassemblements à Levallois ; en 1996, nous avons interrompu un conseil municipal pour déposer une pétition. Le 14 décembre 2000, une action dite "camouflage" a eu lieu simultanément à New York et Paris, en commun avec le collectif "Surveillance Cameras Players" et le collectif unitaire français CLIFTI (1), avec qui nous avons occupé le PC de vidéosurveillance de Levallois, les bureaux d’IBM où l’on surveille les salariés, la CNIL, le commissariat du 2Oe arrondissement à Paris, etc. La présence de syndicats dans cette mobilisation nous paraît un phénomène nouveau et essentiel. L’organisation des Big Brothers Awards (2) occupe une place importante dans le réseau citoyen. Toutes ces initiatives s’interconnectent. "Souriez, vous êtes filmés !" considère qu’il y a maintenant une résistance structurée qui ne demande plus qu’à s’étendre. La semaine nationale d’action contre la vidéosurveillance a ainsi été organisée quasi-totalement par le truchement de l’Internet.

Depuis la création du collectif, quelle a été l’évolution de la vidéosurveillance ?

La vidéosurveillance se développe de manière anarchique et sans contrôle. Il n’y a pas de plan concerté. L’...tat se contente d’avoir un œil bienveillant en siégeant dans les commissions départementales. Les maires, les patrons, les offices HLM, la RATP, sont soumis aux campagnes médiatiques ou électorales. Faut-il réclamer un organe régulateur qui chapeaute l’ensemble ? Il est impossible à l’heure actuelle de faire un réel état des lieux. Nous savons qu’il y a une explosion de la vidéosurveillance. La troisième ville de France, Lyon, vient de quadriller, à l’instar de Levallois, quatre de ses principaux arrondissements, l’Ile de France va passer de 27 villes vidéosurveillées à 36, les HLM tentent de faire passer la co- veillance où l’habitant va apprendre à zapper la vie de ses voisins dans le hall de l’immeuble... et maintenant la télévision s’y met. Après la version policière de la surveillance, voici venu le temps de l’apprentissage culturel de masse : l’avènement de "Loft Story" et de ses clones va, dans ce dispositif, servir de centre de formation à la soumission. Une véritable panoplie totalitaire, si nous ne réagissons pas...

"Souriez vous êtes filmés !", 3-5, rue d’Aligre, 75012 Paris

1. Collectif pour les libertés individuelles face aux technologies de l’Information comprenant la CNT-Informatique, Droits Devant, la Fédération anarchiste, AC !, Souriez, vous êtes filmés !, G1O Paris

2. Souriez vous êtes filmés ! y a reçu le prix Voltaire de la vigilance

Retrouvez dans le magazine Transfert le(s)article(s) suivant traitant du même sujet :
VID...O PARANO (p26)
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse