28 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


20/08/2003 • 13h31

Une fuite toxique retarde le lancement d’un satellite espion américain

Gestion hasardeuse et échecs en série pour le renseignement spatial US

Le report du lancement d’un satellite d’espionnage de l’armée américaine intervient alors qu’une enquête dénonce les dérives budgétaires, stratégiques et technologiques du National Reconnaissance Office (NRO), le service de renseignement américain chargé de l’imagerie spatiale. Cette agence militaire est accusée d’avoir été incapable de lancer le moindre satellite depuis les attentats du 11 septembre 2001.

Censé redorer le blason du NRO, le lancement de la fusée Titan IV B-36/NROL-19, prévu le 18 août, vient d’être reporté à plusieurs reprises, selon les communiqués de presse de la base de Cap Canaveral. La mise en orbite du nouveau satellite espion ne devrait finalement pas avoir lieu avant le 6 septembre, au mieux, selon SpaceFlight.com.

Le report serait dû à une fuite de péroxyde d’azote, un agent toxique explosif contenu dans le propulseur de la fusée Titan IV, construite par Lockheed Martin pour l’armée américaine.

Le NRO, une agence controversée

Cet incident intervient alors que le NRO, doté d’un budget annuel de 7 milliards de dollars, fait l’objet de virulentes critiques émanant de la communauté américaine du renseignement. Le NRO n’a lancé aucun satellite depuis le 11 septembre 2001, alors que les besoins des services de renseignements américains, sur fond de guerre au terrorisme, n’ont pas cessé de croître.

Douglas Pasternak, journaliste au magazine US News, a passé quatre mois à enquêter sur le sujet, interviewant "trois douzaines" d’officiels du NRO, de la CIA et du département de la Défense américain. Dans un article publié le 11 août dernier, il dresse un portrait à charge du NRO.

Suite aux défaillances techniques de deux satellites "top secrets", lancés à l’automne 2001, le NRO avait interrompu ses lancements. Le lancement du Titan IV B-36/NROL-19 apparaissait dès lors comme une "test critique" pour l’agence. D’autant que, selon Pasternak, le nouvel espion spatial du Pentagone n’était qu’une simple mise à jour d’un précédent satellite, de la série des Mercury, perdu en 1998 suite, lui aussi, à une défaillance d’un propulseur Titan de la société Lockheed Martin.

Des dépassements budgétaires ont par ailleurs retardé plusieurs autres projets. Au moins quatre satellites ont ainsi vu leurs budgets amputés afin d’enrayer les surcoûts. La logique adoptée par l’agence -"faster, better, cheaper" ("plus vite, mieux, moins cher") serait une des principales causes de ces déboires à répétition.

Un directeur au lourd passé

Interrogé par le Senate Select Committee on Intelligence, chargé de veiller au bon fonctionnement du renseignement américain, Peter Teets, actuel directeur du NRO, s’explique : "Nous retirons de l’argent de programmes stables pour régler les problèmes de programmes instables. En d’autres termes, nous cassons un projet pour en réparer un autre."

Le parcours professionnel de Peter Teets est surprenant. L’actuel directeur du NRO est l’ancien directeur de Lockheed Martin, poussé à la démission en 1999 à cause... de sa gestion hasardeuse des propulseurs Titan ! Au cours de son passage chez Lockheed, trois satellites du NRO avaient été perdus. Coût du désastre : 3 milliards de dollars.

"Another slip for Titan 4" (Space.com)
http://www.space.com/missionlaunche...

"Titan 4 rocket launch postponed into September" (Space Flight Now):
http://www.spaceflightnow.com/titan...

"Titan 4 B-36 launch journal" (Florida Today):
http://www.floridatoday.com/journal...

"Titan Rocket Launch Delayed Until September":
http://story.news.yahoo.com/news?tm...

"Fuel Leak Prompts Evacuations At Titan Launch Complex":
http://story.news.yahoo.com/news?tm...

Le dossier de Douglas Pasternak dans US News:
http://www.usnews.com/usnews/issue/...

Les communiqués de la Patrick Air Force Base - 45th Space Wing
https://www.patrick.af.mil/45SW/PA/...

"180 milliards de francs pour les nouvelles technologies" (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a4775

"Le satellite espion démasqué" (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a7490

 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse