29 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


12/03/2003 • 14h50

Les armes "non létales" américaines sont en fait mortelles

Des biologistes américains dissipent le rideau de fumée du Pentagone

La Fédération des scientifiques américains (FAS) a publié, début mars, une étude de son groupe de travail sur les armes biologiques qui démontre que les gaz incapacitants "non létals" que le Pentagone compte utiliser contre l’Irak sont tout ce qu’il y a de plus mortels.

Trois microbiologistes américains ont développé un modèle mathématique démontrant qu’au minimum 9 % d’une population visée par des gaz incapacitants trouverait la mort au cours d’une attaque. Les chercheurs précisent que ce pourcentage correspond à des conditions d’utilisation optimales de ces gaz : cibles "globalement en bonne santé" et émission des gaz "en milieu clos", "brève" et "parfaitement uniforme".

Médicaments militarisés

D’après leurs travaux, la létalité des gaz incapacitants s’élève considérablement dès que les conditions simulées se rapprochent de celles d’un véritable champ d’opération militaire. D’après les docteurs Lynn Klotz, Martin Furmanski et Mark Wheelis, il est impossible de maintenir une concentration uniforme de gaz en terrain découvert. Dans ce cas, la seule manière pour que les gaz incapacitants restent efficaces consiste à "en lâcher suffisamment pour garantir que toute la population visée sera mise hors d’état de nuire", expliquent les scientifiques. En clair, il faudrait larguer beaucoup plus de gaz qu’il n’est théoriquement nécessaire. Ce qui ne manquerait pas de causer encore plus de morts.

Le groupe de travail sur les armes biologiques de la FAS conclut : "Il est évident que les gaz incapacitants sont tout sauf ’non létals’." Le texte de présentation de l’étude précise aussi que les gaz incapacitants menacent d’abord les populations civiles, puisque celles-ci sont plus rarement équipées de masques à gaz que des militaires ou des terroristes.

La FAS est une association de scientifiques créée aux Etats-Unis pendant la guerre froide, pour lutter contre la prolifération des armes de destruction massive.

Le Pentagone s’est ouvert la possibilité d’utiliser des gaz incapacitants lors de l’invasion de l’Irak, comme l’a annoncé le secrétaire d’Etat américain à la Défense, Donald Rumsfeld, lors d’un discours prononcé devant la commission à la Défense de la chambre des représentants, le 5 février dernier à Washington.

Les gaz incapacitants "non-mortels" sont des médicaments "militarisés", tel le fentanyl, un dérivé de la morphine. Ils sont censés anesthésier ou "calmer" leurs cibles. Ces armes biochimiques appartiennent à la même catégorie que celles employées par les forces de l’ordre russe lors de l’assaut des preneurs d’otages tchétchènes au Palais de la Culture à Moscou, le 26 octobre dernier. Un assaut au cours duquel 120 personnes - terroristes et otages - avaient trouvé la mort par asphyxie.

Chemical Incapacitating Weapons Are Not Non-Lethal (rapport de la FAS en pdf):
http://fas.org/bwc/papers/pp_chemic...

"Beware the Siren’s Song: Why "Non-Lethal" Incapacitating Chemical Agents are Lethal (rapport de la FAS en pdf):
http://fas.org/bwc/papers/sirens_so...

Chemical and biological arms control program (FAS):
http://fas.org/bwc

Le Pentagone prêt à utiliser des armes chimiques contre l’Irak (Transfert.net):
http://www.transfert.net/article.ph...

 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse