29 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


1er/08/2003 • 18h21

Arrestation à Moscou d’un des cerveaux présumés de sos-racaille

Surnommé "caméléon", l’escroc multirécidiviste était en cavale depuis des années
 

Une opération conjointe des polices russes et françaises a permis l’arrestation, le 15 juillet à Moscou, d’un Français recherché pour escroquerie à la carte bancaire depuis des années. Il s’agirait également de l’un des principaux responsables de l’affaire sos-racaille.

Joël Michel Sambuis, un ingénieur en informatique de 43 ans, a été arrêté le 15 juillet au soir à Moscou par le département "K" de la Direction centrale des affaires intérieures (GOuVD) de la ville de Moscou, une unité de la police russe chargée de la criminalité liée aux nouvelles technologies, assistée d’un commissaire divisionnaire de la police française.

Joel Michel Sambuis - DR/NNS - 5.8 ko
Joel Michel Sambuis - DR/NNS

Détenteur d’un passeport de la Fédération de Russie obtenus grâce à de faux papiers français établis au nom de Paskal Zhoel Boduin (le site newsru.com propose, entre autres photographies, celle de ce passeport), Sambuis, un multirécidiviste de la fraude à la carte bancaire, était en cavale depuis sa dernière condamnation à cinq ans de prison en 1998 (voir notre article).

Depuis, Sambuis aurait poursuivi ses activités illégales. Le montant du préjudice qui lui est imputé est pour l’instant estimé à 12 millions d’euros, et le mandat d’arrêt international lancé contre lui par la justice française compterait au moins 13 chefs d’inculpation.

Sambuis répondait au surnom de "caméléon"

Selon les services de renseignements français, cités par un porte-parole des autorités russes (article en cyrillique, voir une version anglaise, NDLR), Sambuis serait également accusé de soutien et de financement à des "groupes extrêmistes".

Un fonctionnaire ayant requis l’anonymat nous a indiqué que Sambuis répondait au surnom de "Caméléon". Une autre source proche du dossier avance qu’il "aurait manipulé tout le réseau" gravitant autour du site sos-racaille.org et de l’hébergeur liberty-web.net.

A ce jour, on ne sait si Sambuis était seul derrière ce réseau arabophobe. Caméléon est à la fois un pseudonyme, et un site, cameleon.org, spécialisé dans les techniques d’anonymat sur l’internet, dont on ne sait non plus s’il était animé par une ou plusieurs personnes.

LeMouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (Mrap), dans son récent rapport intitulé "La naissance d’une nouvelle extrême droite sur Internet", considérait ce site comme le cerveau technique de sos-racaille.org.

Cette nébuleuse est accusée de nombreuses menaces de mort, usurpations d’identité et provocations à la haine raciale et religieuse. Mouloud Aounit, secrétaire général du Mrap, dénonçait alors l’"impunité" dont bénéficient "les auteurs de ces actes et propos racistes".

Cible de prédilection de ce réseau, ayant lui-même fait les frais de nombreuses menaces de mort anonymes, Aounit en appelait à "une véritable volonté politique pour qu’enfin on se donne vraiment les moyens de mettre ces gens hors d’état de nuire. Si le Mrap a obtenu des informations, la police devrait y parvenir aussi...".

Extradition en vue

Ironie de l’histoire, ou simple "hasard du calendrier" (selon une source policière), l’arrestation de Sambuis est intervenue la veille même de la conférence de presse organisée par le Mrap en vue de médiatiser son rapport.

Sambuis pourrait être extradé vers la France "d’ici deux semaines", selon une source russe proche du dossier. Sauf si la justice de la Fédération de Russie engage elle-même des poursuites. L’escroc présumé aurait en effet piraté des bases de données et effectué un certain nombre d’opérations bancaires illégales depuis le territoire russe.

Le ministère de l’Intérieur, reconnaissant qu’il s’agit d’une "affaire sensible", n’a pas donné suite à nos demandes de précision, indiquant que le dossier était désormais du ressort de la Justice. Le cabinet du garde des Sceaux n’a quant à lui pas été en mesure de répondre à nos questions.

Racisme en ligne: l’affaire Sos-racaille
http://www.transfert.net/d59

French fraudster suspected of ties with extremists detained in Moscow
http://www.gateway2russia.com/st/ar...

La naissance d’une nouvelle extrême droite sur Internet
http://www.mrap.asso.fr/article.php...

Cameleon, le cerveau technique de Sos-racaille.org
http://www.transfert.net/a9135

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse