28 07 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


15/10/2003 • 13h33

Une action contre les panneaux publicitaires se prépare pour vendredi, 19 heures

La réclame, ennemi commun des intermittents, chômeurs, enseignants, graffeurs...
 

Le vendredi 17 octobre, à 19 heures, un collectif appelle à recouvrir les panneaux publicitaires de grandes croix noires ou de messages détournés. Cette action de désobéissance civile est lancée via un site internet. Les auteurs, anonymes, forment une coalition inédite d’intermittents, de précaires, d’enseignants, qui dénoncent tous la politique du gouvernement et le recul des services publics. Ils voient dans la publicité un ennemi commun, symbole de la "marchandisation de l’espace urbain et des esprits". A Paris, les anti-pub agiront dans le métro.

Education nationale, retraites, sécurité sociale, statut d’intermittent, assurance-chômage... autant de "biens communs" qui subissent actuellement des "dégradations", selon les auteurs de l’Appel au recouvrement d’espaces publicitaires. Sur le site "Stopub" et dans un communiqué circulant par email, les militants dénoncent aussi la privatisation croissante de l’éducation, de la médecine, du vivant et de la culture.

"Nous allons attaquer le carburant de cette marchandisation : la publicité", déclarent les auteurs de l’appel. Anonymes, ceux-ci forment une coalition hétéroclite de groupes opposés à la politique du gouvernement Raffarin dans les mois passés : enseignants, chômeurs, chercheurs, intermittents, personnel de santé, archéologues, précaires, fonctionnaires, étudiants, architectes, annonce le site.

Les petits graffeurs à la croix noire

Comment la publicité est-elle devenue l’ennemi commun de militants venus d’horizons si différents ? "La publicité véhicule des valeurs symboliques d’un monde régi par l’apparence, l’argent, le profit et l’individualisme, explique un des organisateurs, qui se rappelle que l’idée, évoquée en réunion par des intermittents, a vite suscité l’enthousiasme des autres groupes présents. Ce n’est pas tant la pub en tant que telle que nous attaquons mais la figure d’un système qu’on veut changer."

L’organisateur raconte également que certains des militants sont lassés de manifester sans se faire entendre et de monter des actions lourdes et longues comme des spectacles ou des blocages pour les intermittents. N’étant pas écoutés du gouvernement, ces groupes sont heureux de lancer une action "plus radicale, simple, forte et réappropriable"

Le vendredi 17 octobre, à partir de 19 heures, internautes et quidams sont appelés à se munir de rouleaux à peinture, bombes et marqueurs pour recouvrir les panneaux publicitaires de croix noires. Si le but est bien de toucher le maximum d’affiches, le site en appelle tout de même à la créativité des participants, aui seront aidés de plusieurs graffeurs militants.

La croix noire rappelle le "point noir" symbolique de la campagne Unbrand America, qui veut se réapproprier le paysage des Etats-Unis, actuellement aux mains des multinationales. Depuis cet été, l’ONG canadienne Adbusters appelle à recouvrir les logos par des points noirs faits à la main, en autocollants ou en posters.

Adbusters a réussi à faire diffuser un anti-spot de publicité pour sa campagne sur CNN, le 29 septembre, après avoir essuyé des refus des autres chaînes. L’ONG a aussi publié son anti-logo noir en pleine page dans le quotidien New York Times

Lazzis dans le métro

A Paris, les militants anti-pub ont prévu sept points de ralliement, aux abords de grandes stations de métro : St-Lazare, République, Place d’Italie, La Motte-Picquet, Montparnasse, Nation, Gare de l’Est. Ils attendent environ 650 personnes dans la capitale.

En province, des actions locales tentent de s’organiser peu à peu, via le site internet.

Le mouvement Résistance à l’agression publicitaire (RAP) n’appelle pas à cette action, potentiellement illégale. Mais des membres de ce collectif de lutte contre les panneaux publicitaires dans le paysage devraient y participer à titre personnel...

"Comme le dit souvent Yvan Gradis, du RAP, le plus dur est d’amener les gens à vraiment toucher une publicité. La pub, c’est sacré. Et ça fait peur...", analyse le co-organisateur de l’action, qui souligne que la majorité des gens se déclare pourtant spontanément contre la pub. Vendredi, il s’agira surtout de faire prendre conscience aux participants de ce paradoxe.

Les militants savent que le succès du recouvrement de pubs, comme toute action de désobéissance civile, dépendra en grande partie du nombre de participants. A moins de 200 personnes, les organisateurs, qui s’attendent à une présence policière, annuleront l’action. En cas de succès, ils comptent la reconduire tous les vendredis à la même heure. Et éspèrent monter un happening spécial lors du Forum social européen (FSE), qui rassemblera le mouvement altermondialiste à Paris/Saint-Denis du 12 au 15 novembre.

Stopub, le site de l’action:
http://membres.lycos.fr/stopub/

Le site de Résistance à l’agression publicitaire (RAP):
http://www.antipub.net/rap/

Le site de la campagne Unbrand America (Adbusters):
http://www.unbrandamerica.org/home.html

Le site d’Adbusters:
http://www.adbusters.org

Adbusters en campagne contre "la marque Amérique" (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a8602

L’opération "Une rentrée sans marques" veut bouter la pub hors de l’école (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a9209

"La présence de marques porte atteinte à la neutralité de l’école", interview de Véronique Gallais (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a9210

Interview de Kalle Lasn, fondateur d’Adbusters - en 2001 (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a6186

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse