01 11 2014
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


13/10/2003 • 00h00

eToy transforme l’ADN en oeuvre d’art et se l’approprie

Le collectif autrichien tire le portrait génétique de volontaires
 
Dossier : "L’art biotech"

Le collectif d’artistes autrichien eToy a imaginé la semaine dernière une performance artistique originale, basée sur l’utilisation de l’ADN humain. Vingt-trois volontaires ont ainsi fourni un échantillon de leur salive, comportant leur patrimoine génétique. Les échantillons ont ensuite été traités par eToy, grâce à un technique généralement utilisée pour différencier les espèces vivantes. Le résultat, des brins d’ADN de différentes tailles agencés dans un gel, est une sorte de "peinture irréelle", dont eToy s’approprie les droits, en échange d’une action cotée. En effet, ces artistes, réunis en société, sont connus pour singer les méthodes des entreprises. Ils dénoncent pour la première fois la "marchandisation" dans le domaine des biotechnologies.

Comme d’autres créateurs, eToy se met aux biotechnologies. Les artistes analysent génétiquement les échantillons de sang de sperme ou de salive fourni par les volontaires pour l’opération "eToy DNA-Regsitration". La technique employée, appelée RFLP (Restriction Fragment Length Polymorphism) par les chercheurs traditionnels, utilise des enzymes spécifiques permettant d’isoler les brins d’ADN. Les molécules soumises à un courant électrique se déplacent le long d’un support et se fixent en produisant des lignes d’épaisseur inégale. Graphique, le résultat présente un motif unique, dessiné selon le patrimoine génétique du donateur.

"Peintures irréelles"

eToy qualifie les fragments d’ADN traités de "peintures irréelles". Des oeuvres d’art qui créent "une nouvelle interaction entre le modèle et le peintre", rendue possible par l’utilisation de biotechnologies, un lien "très intime, car fondé sur un échange d’ADN".

Cette expérience biologico-artistique est un moyen pour eToy d’explorer de nouvelles voies, mais aussi de faire passer un message volontiers provocateur. "Nous pensons que la révolution génomique change la compréhension de notre identité en tant qu’espèce et de la place que nous occupons dans le monde", expliquent ces artistes d’origine autrichienne, connus pour leurs actions subversives et mystificatrices. Pour faire passer leur message, ils s’inspirent du modèle des grandes entreprises dont ils empruntent le vocabulaire.

Les sujets volontaires pour se faire tirer un "portrait ADN" cèdent tous leurs droits de propriété intellectuelle sur leur patrimoine génétique. Via un contrat en bonne et dûe forme, tous deviennent actionnaires du collectif eToy, qui propose des parts à 10,25 dollars, en échange d’un prélèvement d’échantillon de fluides corporels. Les morceaux d’ADN pourront donc être exploités de différentes façons par la "société" eToy, en tant que matière brute source de création artistique... Cette dernière est la valeur ajoutée, le bénéfice qu’eToy promet aux donateurs de chacune de ses actions.

Le site d’eToy:
http://www.etoy.com

L’action ADN d’eToy:
http://feed.etoy.com/p138.html

Le dossier Art Biotech (Transfert.net):
http://www.transfert.net/d52

De l’art ou du pognon? (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a5192

eToy rachète le PDG d’eToys (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a4597

 
Dans la même rubrique

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA

14/11/2003 • 14h40

Le V2V, une vidéothèque militante et décentralisée

13/11/2003 • 16h07

Les télés libres appellent à des états généraux européens du "tiers secteur audiovisuel"
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse