28 07 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


6/07/2001 • 19h00

Echelon : communiquez, y’a rien à voir...

Le système d’écoutes anglo-saxon menace autant les intérêts économiques des sociétés privées et publiques que la vie privée des simples citoyens. Pour le Parlement européen, il conviendrait d’encadrer la surveillance des premières. Quant aux seconds...

La commission temporaire du Parlement européen sur le système d’interception des communications " Echelon " servirait-elle à noyer le poisson ? Le projet de résolution, adopté le 4 juillet dernier par la commission et qui devrait être soumis aux eurodéputés le 5 septembre prochain, ne brille guère par son courage. Aucune sanction n’est en effet prévue à l’encontre de la Grande-Bretagne, partenaire privilégié des ...tats-Unis dans le système Echelon. Tout juste lui demande-t-on, ainsi qu’à l’Allemagne (qui accueille à Bad Aibling une station d’écoute opportunément promise à la fermeture) de respecter les standards établis par la Convention européenne des droits de l’Homme (CEDH). La résolution réclame aussi une mise à jour des divers textes encadrant la protection de la vie privée afin de les mettre en conformité avec les "innovations technologiques". Concernant les ...tats-Unis, la résolution se contente de proposer d’établir un "code de bonne conduite" entre Européens et Américains... Il y a peu, George Bush dénonçait le Safe Harbor, censé justement régenter la protection transatlantiques des données personnelles.

Amnésie, incertitudes et fourberies

"Le rapport des amnésies, des incertitudes, des fourberies". Le communiqué envoyé à la presse par Maurizio Turco ne fait pas dans la dentelle (voir le document). Cet eurodéputé italien, président du groupe radical ("libéral de gauche") d’Emma Bonino et membre de la commission d’enquête, ne cache pas son dépit devant cette montagne qui accouche d’une souris. "Alors qu’a été mise en évidence la probable existence d’un système anglo-américain d’"interceptions systématiques et généralisées filtrées par des moteurs de recherche", on a omis de dire que cette capacité technologique est certainement utilisée par l’Allemagne et les Pays-Bas - et probablement par la France." Maurizio Turco regrette également que soit dénoncée la "violation des intérêts économiques de l’industrie européenne" alors que le texte passe sous silence la surveillance par des pays membres des communications de citoyens d’autres ...tats membres, au mépris de la "citoyenneté européenne". Le rapport préliminaire de la commission d’enquête avance ainsi qu’à l’exception de l’Irlande et du Luxembourg, les services de renseignement européens pratiquent couramment l’interception des communications internationales. "La défense des intérêts nationaux semble plus importante que celle des libertés individuelles", dénonce Maurizio Turco.

Qui contrôle "Frenchelon" ?

De plus, "on peut lire entre les lignes le souhait de voir le "sale boulot" confié à un service secret européen (Eurosecr ?), un peu comme cela a été fait avec la police (Europol) et les juges (Eurojust)." La création d’un service de renseignement - et donc d’interception- européen est en effet à l’ordre du jour, notamment sous l’impulsion de l’Allemagne et de la France (lire article de Transfert). Pour Turco, "les solutions doivent être cherchées dans le champ politique". Ainsi, il conviendrait d’empêcher "la multiplication des autorités de contrôle qui opèrent avec des standards différents de protection des données", et unifier ceux-ci "à partir du standard le plus élevé et de la jurisprudence de la Commission Européenne des Droits de l’Homme". Autre solution envisagée par Turco : la mise en place d’un "contrôle juridictionnel et parlementaire des activités d’interception et de surveillance des services de police, de sécurité et d’espionnage". La France est ainsi l’un des rares pays (avec la Grèce, l’Irlande, le Luxembourg et l’Espagne) à n’exercer aucun contrôle démocratique sur ces services de renseignements, alors même que l’existence d’un système d’écoute et d’interception surnommé "Frenchelon" a d’ores et déjà été révélée par plusieurs, dont le Nouvel Observateur et ZDNet ).

Téléchargez le communiqué de presse

Commission temporaire sur le système d’interception
http://www.europarl.eu.int/committe...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse